Œuvre d’art à St-Sacrement: Les finalistes dévoilent leurs maquettes

Marie-Claude Boileau

Le Carrefour de Québec

Saint-Sacrement — Le concours d’œuvre d’art pour le parc Saint-Sacrement a été lancé, le 26 septembre. Les trois finalistes ont présenté leurs maquettes aux citoyens lors d’un 5 à 7 au centre de loisirs. Les résidents ont jusqu’au 5 octobre pour voter pour leur coup de cœur. Voici les propositions.

Cooke-Sasseville

Le duo Cooke-Sasseville propose une œuvre singulière. Il s’agit d’un éléphant juché sur un piédestal et est retenu par une grue. L’éléphant symbolise la mémoire. Le piédestal est un contre-emploi puisqu’on s’imaginerait à y voir un personnage public. Le tout est lié par une grue, un équipement de construction. Or, la grue, l’animal, signifie la longévité. «C’est un peu comme une fable : la grue installe la mémoire», illustre Jean-François Cooke.

Helene-Rochette

De son côté, Hélène Rochette a décidé de créer une œuvre très vivante. «Pour moi, c’était important d’amener de la couleur, une facture fluide, très en mouvement pour que l’on puisse le voir de loin», dit-elle. Son projet est une grande tige courbée sur laquelle on retrouve plusieurs petites tiges courbées de différentes grandeurs visant à créer cette illusion de mouvement. «C’est une référence à la vie et au dynamisme du centre des loisirs. La couleur symbolise l’intégration de l’autre et l’inclusion, mais aussi la différence. L’œuvre sera faite en aluminium et aura 15 pieds de hauteur. L’artiste cachera les ancrages de l’œuvre par une structure de bois où les passants pourront s’asseoir. «J’aime quand les gens ont une interaction physique avec l’oeuvre», commente Mme Rochette.

PapillonsLa troisième finaliste est Helga Schlitter. Avec son arbre à papillons, la dame désire rendre hommage à cet insecte multicolore. «Ça rappelle notre enfance lorsqu’on courait après les papillons, mais aussi le danger puisque ce sont des espèces menacées. De plus, ce sont des espèces qui vivent en communauté», note l’artiste qui s’inspire beaucoup de l’art précolombien. La structure d’aluminium sera composée de papillons recouverts de mosaïque de verre.

Vote

Les résidents peuvent voir les maquettes installées dans l’entrée du centre communautaire, situé au 1360, boulevard de L’Entente. Les heures d’ouverture sont en semaine de 10h à 20h et la fin de semaine de 10h à 15h. Seuls les citoyens du quartier âgés de 18 ans et plus peuvent voter.

Photos: Marie-Claude Boileau

http://www.carrefourdequebec.com/2014/09/oeuvre-dart-a-st-sacrement-les-finalistes-devoilent-leurs-maquettes/

Les commentaires sont fermés.