Popote roulante dans St-Sacrement: Retour à la normale

Repas-700x352


Popote roulante dans St-Sacrement: Retour à la normale | Le Carrefour de Québec

carrefour


Saint-Sacrement — Sans avertissement et faute de bénévoles, Bénévolat Saint-Sacrement qui gérait la popote roulante du quartier a cessé ses activités le 5 février dernier. L’organisme distribuait une centaine de repas par jour. Alerté par la situation, le Centre de loisirs St-Sacrement (CLSS) est passé en mode action pour répondre aux urgences et remettre sur pied un service au cours du weekend dernier. Depuis le début de la semaine, toute la clientèle a retrouvé ses plateaux-repas. 

Jeudi dernier, DENIS JEAN du CLSS a été averti par le Centre de santé et services sociaux (CSSS) de la Vieille-Capitale et les CLSC que des aînés n’avaient pas reçu leur repas. Surpris des coups de fil, il a recueilli les noms et les adresses des gens en situation précaire pour distribuer rapidement une dizaine de mets achetés à l’épicerie pour les dîners du jeudi et vendredi.

Avec le Réseau Entraide St-Sacrement, lui et des bénévoles ont travaillé d’arrache-pied durant toute la fin de semaine dernière pour remettre sur pied ce service essentiel. «Lundi et mardi, nous avons fait la distribution d’une centaine de repas. La nouvelle s’est propagée sur les réseaux sociaux et nous avons recruté 61 bénévoles et 34 véhicules», se réjouit M. Jean. Grâce à cette banque de noms, il pourra faire une meilleure rotation. Celui-ci tient d’ailleurs à remercier chaleureusement les cafétérias des hôpitaux Jeffery-Hale et Saint-Sacrement qui les ont appuyés.

Pour les deux prochains mois, les Loisirs Saint-Sacrement assumeront l’intérim le temps qu’un nouveau conseil d’administration soit créé. M. Jean informe que quatre personnes ont déjà été recrutées. L’organisme de loisirs ne peut s’en occuper puisque seul un organisme dont la mission exclusive est le maintien à domicile des personnes âgées peut gérer une popote roulante.

Le carrefour

Les commentaires sont fermés.